Vidéoprotection

La Commune de Villeneuve-lès-Maguelone a fait de la vidéoprotection un élément complémentaire de sa stratégie de lutte contre la petite délinquance. A des fins de sécurisation des bâtiments et lieux publics communaux, proies jusqu’alors régulières d’actes de vandalisme et de vols, elle s’est dotée d’un équipement de vidéoprotection. Opérationnel depuis 2012, il se compose d’un réseau de dix-huit caméras, dont les images sont retransmises, par liaison radio ou fibre, à un centre de gestion sécurisé implanté à l’hôtel de ville. Par ailleurs, un dispositif d’enregistrement permet aux services de la police municipale et de la gendarmerie, de consulter, au besoin, les bandes pour une exploitation a posteriori, sachant que la durée de conservation des enregistrements ne peut légalement excéder un mois.

Réglementation

La loi pose certaines limites visant à garantir que l’exploitation des images se fasse dans le respect des libertés individuelles :

  • l’interdiction de visualisation des espaces privés par la mise en place de systèmes d’occultation sur les caméras de vidéoprotection
  • un droit d’accès aux images : toute personne filmée a le droit d’interroger le responsable du système pour savoir si elle est fichée et, le cas échéant, de savoir dans quel fichier
  • une obligation d’information du public quant à l’existence du système de vidéosurveillance et d’identité de l’organisme qui le gère. Cette information doit être assurée de façon claire et permanente. Elle figure ainsi sur tous les panneaux d’entrée de ville

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×